Slide background
Slide background
sous_header

La démarche des Concept Room

Présentation Le concept room 1 Le concept room 2 Le silver concept L' Hospihome concept

Après le succès des Concept Room Opus 1 (la chambre d’hôpital du futur), Opus 2 (le service ambulatoire optimisé) et le Silver Concept (l’EHPAD de demain) Clubster Santé et le CHRU de Lille travaillent sur le Hospihome Concept (santé à domicile)

Vous êtes ici :

Précédentes actualités du Concept Room Opus 2

Les acteurs

Les acteurs

UN PROJET SIGNÉ : CHRU DE LILLE ET CLUBSTER SANTÉ

logo

Intégrée dans le Projet d’établissement, la politique hôtelière a pour objectif de promouvoir une offre modernisée potentiellement personnalisable, répondant qualitativement aux attentes des usagers et contribuant à l’avantage concurrentiel des pôles d’activités et à l’image de marque du CHRU

clubster

Réseau des entreprises de santé de la région Nord‐Pas de Calais, Clubster Santé regroupe près de 150 membres et offre un cadre collectif favorisant les échanges et la collaboration

SPONSORISÉ PAR

Image31

Image32

Image33

30 entreprises impliquées

ACIME

Image7

Conçoit, fabrique et commercialise des unités mobiles pour le transfert et le soin des patients

ALTAO

Image8

Conseil et accompagnement : stratégie, organisation hospitalière, optimisation de plateaux techniques, sécurisation du codage, de la chaîne de l’information médicale. Développement de l’efficience dans la durée

LANDRON

Image9

 Transporteur sanitaire intégré à la structure de SILVIE SANTE SERVICES

CARE AND COMFORT

Image4

Solution médicale et multimédia au chevet du patient.  Offre « Triple Play », accès au dossier médical,  IPTV. Entièrement paramétrable et personnalisable

CENTRACO

Image5

Spécialiste du textile pour collectivité de santé : matelas, linge, nappage et ameublement non feu sur mesure (voilages, rideaux, stores)

CIC-IT

Image6

Le CIC-IT se consacre à l’innovation technologique en matière de biocapteurs et e-santé, ainsi qu’à l’évaluation des usages des technologies de santé, grâce à son laboratoire d’ergonomie

BIOLUME

Image10

Spécialiste de la conception, fabrication et distribution d’équipements et d’éclairages hospitaliers et biomédicaux (bandeaux  tête de lit, hébergement, gaines techniques, systèmes mobiles de bras suspendus pour plateaux techniques, fluides médicaux)

CLINIBED

Image11

Medical bedding – Fabricant français de produits et d’équipements de confort pour le lit médicalisé et les besoins du patient alité

CLINIFIT

Image12

Industrialise et commercialise le Concept Room Opus 1

CUPPENS

Image13

Spécialiste dans l’aménagement intérieur de locaux professionnels : notamment locaux tertiaires, cliniques et hôpitaux

DELABIE

Image14

Leader européen en robinetterie et équipements sanitaires pour collectivités

SARL ELANPLAST SC

Image15

Spécialiste de l’usinage et le travail de toute matière plastique

FAVI

Image16

Leader mondial en fonderie sous pression d’alliage cuivreux. Fabricant d’accoudoirs antimicrobiens, et  conductibles

I-COMETE

Image17

Réalise des études d’ingénierie et des moyens d’essais dans le domaine de la mécanique pour des applications très variées

ATHMEDICAL
Image18

Spécialiste des systèmes de traçabilité pour les patients et dispositifs médicaux pour les établissements de soins et industriels

ANIOS

Image19

Fabricant de produits de désinfection

MALIP

Image20

Transformation de matériaux souples à base de matières plastiques (PVC, PU, EVA)  par soudure haute-fréquence et thermoformage

MANING
Image21

Société d’ingénierie de la construction. Programmation, assistance à Maîtrise d’Ouvrage et Maître d’œuvre dans le domaine de la santé

MEDISOM

Image22

Conception et fabrication d’articles de literie pour les marchés de la santé

NOOLITIC

Image23

Développement de solutions pour l’internet des objets et les réseaux M2M

PAINDAVOINE & PARMENTIER
Image24

Agence composée de 20 collaborateurs dont 15 architectes qui ont développé un savoir-faire et une expérience confirmée dans une large gamme de projets

RESINOR

Image25

Spécialiste dans les aménagements hospitaliers et équipements en résine polyester renforcée fibre de verre pour paillasses, lave mains, auges chirurgicales, tables à langer et plans de travail, plus mobilier associé

RICHARD MOBILIER

Image26

Fabricant de mobilier sur mesure depuis 1958 (conception et réalisation). Collectivités, Centres de Gériatrie, Cafés, Hôtels, Restaurants, Brasseries, Cafétérias,  Salles d’attente, Résidences hôtelières

STEREOGRAPH
Image27

Réalise des images de synthèse, des vidéos et des visites virtuelles dans les domaines de la santé

SURGIRIS

Image28

Conception, fabrication et commercialisation d’éclairages chirurgicaux à LED et bras plafonniers pour plateaux techniques

TARKETT

Image29

Tarkett propose un large choix de revêtements PVC répondant aux différentes contraintes techniques de l’hôpital

TRITIUM
Image30

Conception et fabrication de lits médicalisés et de fauteuils des soins polyvalents

ET DES PARTENAIRES ASSOCIÉS

sponsors2 (1)

La mise en oeuvre

La mise en oeuvre

Concept Room Opus 2

LES CRITÈRES DE CONCEPTION

Notre objectif : Concevoir une organisation ambulatoire*  optimisée, contribuant au bien-être du patient et facilitant le travail des soignants

* Chirurgie ambulatoire = chirurgie de jour – le patient entre le matin et sort le soir même

2 Principes fondamentaux :

→     La MARCHE EN AVANT** et l’AUTONOMIE du patient

**« Marche en avant » = principe d’organisation des parcours patient et matériel qui consiste en une progression sans possibilité de retour en arrière (notamment en zone contaminée)

3 zones pour un aménagement optimal :

→     Une zone « Accueil et prise en charge du patient »

→     Une zone « Intervention et surveillance »

→     Une zone « Rétablissement et sortie »

3 innovations majeures :

→     Un espace global repensé, privilégiant la convivialité

→     Un fauteuil-lit 3 en 1 (fauteuil – lit – brancard – table d’intervention)

→     Une ultra connexion (mesure sans fils et à distance des paramètres vitaux et traçabilité perfectionnée)

FOCUS SUR LES 3 INNOVATIONS MAJEURES

affiche-innovations

Un fauteuil-lit 3 en 1

→     Fauteuil-lit 

Grâce à une re-conception du fauteuil-lit créé dans le cadre du Concept Room – Opus 1 afin de l’adapter au processus ambulatoire (moins large pour faciliter son déplacement, plus rigide pour être fonctionnel en salle d’intervention,…)

→     Brancard

Grâce à  l’intégration d’une poignée de brancardage

→     Table d’intervention

Grâce à une surélévation du fauteuil-lit sur un caisson et la mise en place d’une protection textile englobant le fauteuil-lit avant son entrée en salle d’intervention

Une ultra connexion

→     Une traçabilité perfectionnée

Avec l’intégration de puces RFID et une retranscription en temps réel de l’information via des écrans présents tout au long du parcours et des suivis par SMS)

→     Mesure des paramètres vitaux par des capteurs sans fils et à distance

Avec un système permettant de mesurer en permanence la saturation en oxygène, le rythme cardiaque et le rythme respiratoire avec une retranscription des données sur écrans

Un espace global repensé

visuel1-212x300

→     Des espaces privilégiant la convivialité – grâce à une réflexion accès sur le bien-être du patient, prenant en compte la place de l’accompagnant

→     Une organisation fluidifiant les parcours patients et facilitant le travail des soignants – mise en place d’un système permettant  de connaître la position du patient à tout moment  et d’avoir une estimation du temps d’attente

→     La suppression des chambres pour optimiser l’espace

L’ORGANISATION AMBULATOIRE OPTIMISÉE

opus2

Fonctions de la zone :

SAS de transfert = le fauteuil-lit devient table d’intervention

‐ Élévation du fauteuil-lit sur son caisson

‐ Protection du fauteuil-lit par un textile spécifique

Bloc d’intervention

‐ Représentation d’une salle d’intervention

‐ Écran avec retranscription de l’intervention

‐ Écran avec diffusion du dossier patient

Couloir septique

‐ Passage du fauteuil-lit de la salle d’intervention à la salle de réveil

PC Infirmier

‐ Vue et accès direct sur la salle de réveil

‐ Écran transparent retranscrivant les paramètres enregistrés pour chaque patient

Salle de réveil

‐ Monitorer le patient

‐ Se divertir

‐ Être isolé des autres patients : séparation entre les fauteuil-lits

LES BOXES PRÉ-INTERVENTION, POINT DE DÉPART DE LA MARCHE EN AVANT

boxes

Fonctions de la zone:

• Accomplir les formalités administratives

• Se préparer = Se changer Se laver Accéder aux sanitaires

• S’occuper et se divertir = Tablette (TV, internet, jeux…) Musique Possibilité de rester en vis-à-vis avec son accompagnant

• Assurer son bien-être = Possibilité de gérer la température Possibilité de gérer la luminosité Luminothérapie Possibilité de s’isoler du bruit

LA SALLE DE REPOS, FIN DU PARCOURS DU PATIENT

attente

Fonction de la Zone « rétablissement et sortie »

– Conserver son intimité
‐ S’occuper
‐ Se divertir
‐ Se restaurer
‐ Sortir

La genèse du projet

La genèse du projet

opus2

Le monde de l’entreprise et le monde hospitalier étant à l’unisson dans leur volonté de poursuivre leurs efforts d’innovation et de collaboration en région, une idée a rapidement vu le jour : renouveler l’expérience du projet de chambre d’hôpital du futur afin de faire naitre un « Concept Room Opus 2 » qui aurait cette fois pour thème une organisation innovante de service ambulatoire.

Pour définition, la chirurgie ambulatoire est « une chirurgie programmée et réalisée dans les conditions techniques nécessitant impérativement la sécurité d’un bloc opératoire, sous une anesthésie de mode variable, suivie d’une surveillance postopératoire permettant, sans risque majoré, la sortie du patient le jour même de son intervention » (Haute Autorité de Santé – HAS).

Le choix de ce sujet est né d’un double constat : du monde hospitalier et des entreprises.

D’une part pour le monde hospitalier, la réorganisation des services de ce type devient une nécessité urgente. En effet le gouvernement français s’est fixé l’objectif que le taux des prises en charge en ambulatoire augmente à  50% d’ici 2016, à l’échelle du territoire. Selon une étude internationale de l’IAAS (International Association Ambulatory Surgery) de 2009, la France est au dernier rang des pays de l’OCDE avec un taux de 36% contre 50% en Europe du Nord. Le développement de la chirurgie ambulatoire constitue ainsi aujourd’hui en France l’un des dix programmes prioritaires de la ges­tion des risques des ARS pour les années 2010–2012[1].

Les raisons de cet objectif sont liées aux nombreux bénéfices attribués à l’organisation ambulatoire par rapport à l’hospitalisation complète, parmi lesquels: le meilleur bien-être du patient qui est hospitalisé moins longtemps ; la réduction de la durée de séjour, qui entraine une baisse des coûts directs de l’hospitalisation ; la moindre consommation en actes de radiologie, en temps de soins, en temps d’utilisation des structures hospitalières, en pres­criptions médicamenteuses ainsi qu’en nombre de consultations ; les lits en hospitalisation complète réservés aux patients ayant les pathologies les plus complexes, etc… (Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire, HAS et ANAP).

Malgré ces bénéfices évidents, le retard de la France dans ce domaine s’explique selon Jean-Luc Harousseau, Président du Collège de la HAS, et Philippe Ritter, Président du CA de l’ANAP par la raison suivante : « C’est sans doute l’intrication des deux dimensions, médicale et organisationnelle, qui est à l’origine des incompré­hensions, des réticences et des difficultés du développement de la chirurgie ambulatoire. » Un beau challenge que de proposer une solution innovante pour une organisation ambulatoire optimisée, aussi bien pour le CHRU de Lille ! (cf annexe).

D’autre part, les entreprises régionales, du fait de cet objectif fixé par le gouvernement et donc des changements certains à venir dans la réorganisation des services, ont compris tout le potentiel commercial à développer des solutions innovantes à proposer au monde hospitalier sur ce sujet. Pour le réseau d’entreprises qu’est Clubster Santé, ce sujet présentait aussi l’avantage de faire travailler de nouvelles sociétés que celles inscrites dans la démarche d’un projet comme l’an dernier avant tout axé sur l’axe hôtelier.

[1] Instruction DGOS/R3 n° 2010-457 destinée aux directeurs généraux des ARS du 27 décembre 2010.

Hospihome concept
financé par

Hospihome concept
sponsorisé par

Hospihome concept
financé par